Modele etable creche - L'Escale en couleur
161031
post-template-default,single,single-post,postid-161031,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-,select-theme-ver-3.3,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.3,vc_responsive
 

Modele etable creche

Modele etable creche

La plus ancienne crèche monumentale et non vivante connue date de 1252 au monastère franciscain de Füssen en Bavière [33]. Il s`agit d`une crèche permanente qui Contains des personnages de présentons tailles en bois. Dans la Basilique Sainte-Marie-majeure est conservée la première crèche permanente réalisée en pierre en 1288, à la suite de la commande du pape Nicolas IV au sculpteur Arnolfo di Cambio d`une représentation de la Nativité [34]. Ces reproductions Vagos de la Nativité se développent particulièrement en Toscane, en Ombrie et surtout en Campanie avec les crèches napolitaines réalisées par des sculpteurs germaniques et qui ans dans les églises au XIVe siècle puis dans les famille aristocratiques de Naples les siècles suivants [35]. Sur place généralement l`enfant Jésus au centre à minuit le 24 décembre pour symboliser. sa naissance, encadré par Marie et Joseph. Ils sont accompagnés d`un âne, ayant transporté Marie enceinte et d`un bœuf qui, selon la tradition, aurait réchauffé le nouveau né de son souffle. Il est notable que la Vierge Marie est très souvent représentée à genoux devant son fils et dans ses habitudes ordinaires alors qu`elle vient d`accoucher, signifiant AISI qu`elle n`a pas subi l`épuisement habituellement lié à l`enfantement. On place also dans la crèche des bergers accompagnés de leurs agneaux, attesté c`est à eux que la nouvelle de la naissance du Christ aurait été annoncée en premier. En France, depuis la création des Santons en Provence, la scène pourrait comprendre d`autres personnes, y compris des personnages ou des métiers contemporains. .

Évangile selon Matthieu [N 7] raconte que les rois mages adorent l`enfant à Bethléem même, dans une oikos («maisonnée», Domus de la Vulgate). L`allégorie des trois présents (encens, myrrhe et or) est reprise par les apocryphes. Le Pseudo-Matthieu fait donner par chacun des Mages, en sus des présents traditionnels, une pièce d`or [19]. Les plus anciennes représentations de la Nativité sont issues de l`art paléochrétien. Elles sont essentiellement des fresques et des bas-reliefs datant du IIIe siècle et surtout du IVe et Ve siècles [24]. Les crèches de Noël permettent à la piété populaire de s`exprimer lors de cérémonies répons ou paraliturgiques.